SMET Meuse
SMET Meuse
SMET Meuse
SMET Meuse
SMET Meuse
SMET Meuse
SMET Meuse
SMET Meuse
SMET Meuse
SMET Meuse
Ordures ménagères

Gestion des déchets


Les ordures ménagères

La poubelle noire est celle que l’on retrouve dans tous les foyers, et dans laquelle on y met tous les petits déchets non recyclables, non récupérables et non dangereux.

Une fois collectés, vos déchets ménagers sont transportés vers un site de traitement situé en Meuse ou dans un département voisin. En fonction de votre lieu d’habitation, ils sont dirigés soit vers les centres d’enfouissement de Pagny (55), de Montois-la-Montagne (57) ou de Sommauthe (08), soit vers le centre d’incinération de Tronville-en-Barrois (55).

Afin de réduire la quantité de déchets ménagers enfouis ou incinérés sur notre territoire et ainsi préserver la nature, il est important de ne mettre QUE des déchets NON recyclables dans vos poubelles noires ! Toutefois, un bon déchet reste un déchet qui n’est pas produit. Préférer les produits sans sur emballage, éviter le gaspillage, adopter le stop-pub, installer un composteur, sont autant de mesures permettant de limiter la quantité de déchets que nous produisons : adoptons les bons gestes !

La redevence incitative c'est quoi ?

L'objectif est de réduire les ordures ménagères, un geste bon pour l'environnement et qui permet de faire des économies !

Le principe est simple, plus on trie ses déchets, moins on présente d’ordures ménagères, et moins on paie. Il s’agit donc d’un système de facturation basé sur le principe du « pollueur payeur », dont une partie fixe de contribution au service, similaire à un abonnement, est destinée à couvrir au plus juste les frais fixes de collecte et de tri des déchets, et une partie variable calculée en fonction du poids ou du volume des déchets non recyclables produits par le foyer qui permet de couvrir les frais de traitement de ces déchets.

Aujourd'hui, 3/4 du territoire du SMET est en redevence incitative, ce qui a permis de réduire considérablement les tonnages d'ordures ménagères et d'augmenter les tonnages de la collecte sélective. C'est donc plus de matières recyclées à revendre et donc un gain d'argent pour les collectivités !